Live report

In : Je suis venue, la danse de la paix

Le performeur Gaspard Delanoé et la danseuse Yalda Younès proposent dans le cadre de La 25ème Heure une conférence de paix loufoque et dansée, à l’École d’Art d’Avignon. Drôle, intelligent et superbe, on en redemande ! La magnifique interprétation par Yalda Younès de la chorégraphie flamenco imaginée par Israel Galvan n’y est pas pour rien.

A deux pupitres disposés de part et d’autre de la scène, un homme et une femme viennent nous exposer le plan de paix pour le Proche-Orient. Elle parle en arabe, il traduit. Les prince de Monaco, duc de Liechtenstein, roi de Belgique et grand-duc du Luxembourg se sont associés pour faire la paix au proche-orient et ça marche. La nouvelle Palestine apaisée prendra modèle sur la Belgique car c’est « un modèle qui a fait ses preuves ». Le nouvel état aura donc trois langues officielles : l’arabe, l’hébreu et le wallon ! Tous les checkpoints seront transformés en barrière de péage. Le mur de la honte sera transformé en mur de la fierté lors d’une cérémonie présidée par Bono… Ledit mur sera tagué et revendu sur Ebay brique par brique aux bénéfices d’œuvres sociales.

La conférence se déroule ainsi dans cette loufoquerie plus subtile qu’elle en a l’air, digne des meilleurs Monty Python – voir la levée du drapeau et l’hymne national que nous chantons tous ensemble… Puis Yalda Younès nous dit : « je vais essayer de mieux me faire comprendre », et la chorégraphie commence. Grande danseuse de flamenco, elle joue une partition écrite par la maître du genre Israël Galvan. La danse poursuit la conférence avec le langage du corps. Lui continue d’essayer de traduire avec son propre corps, mais avec difficultés tant elle danse justement et précisément. Alors il revient au verbe pour tenter de nous expliquer ce qu’elle veut nous dire. Tout ? Non, car le langage du corps est d’une incroyable profondeur et peut transmettre tant de choses…

Tout simplement superbe !